5 conférences plénières pour avancer !

Stratégie, prospective, best practices, nos conférences de haut niveau accueillent experts, leaders et disrupteurs internationaux qui transmettent leur vision, leur expérience et leur passion.

Plénière

#01

Produire massivement en local et/ou importer l’hydrogène vert ?

Souhaitant restaurer sa souveraineté énergétique, et au passage s’affranchir des hydrocarbures russes – sur fond de conflit en Ukraine – dans le cadre de son programme RepowerEU, l’Europe a revu à la hausse ses besoins en hydrogène. Le plan prévoit une production locale par électrolyse, mais aussi des importations de pays riches en énergies renouvelables. Certains pays de l’Union comme l’Allemagne ont prévu dans leur stratégie de faire appel à des partenaires. Et à l‘autre bout de la chaîne, de plus en plus de nations se positionnent pour faire de l’export : en Europe comme l’Espagne (avec le projet HyDeal Espana), mais aussi en Afrique (Maroc, Namibie), en Amérique du Sud (Chili) et au Moyen-Orient (Arabie Saoudite). A l’inverse, la France mise plus sur la production locale, en particulier dans des bassins industriels. Faut-il miser sur l’une ou l’autre de ces solutions, ou combiner les deux ?

Plénière en français et en anglais

Plénière

#02

N'oublions pas les écosystèmes territoriaux

A l’heure où l’on parle de passage à l’échelle, avec des déploiements ambitieux de stations et des projets de production massive d’hydrogène renouvelable, on peut se poser la question des « petits » écosystèmes territoriaux. En France, les collectivités locales ont porté les premiers projets de mobilité hydrogène, d’abord dans l’utilitaire avant de passer au bus et au camion. C’est encore le cas à travers des appels à projets, même si la tendance est de regrouper les acteurs et de massifier la production. Le modèle fait-il encore sens ? Faut-il encore encourager ces projets, qui permettent à des producteurs indépendants de se positionner et à des régions de devenir autonomes en énergie ? Ou faut-il entrer dans une logique de gros pôles de production, reliés par des réseaux de pipe-lines et une gestion plus centralisée ?

Plénière en français et en anglais

Plénière

#03

Quels champions H2 pour l’Europe ?

La compétition est mondiale avec des multinationales du transport et de l’énergie à la manœuvre. Face à l’Asie et à l’Amérique, l’Europe doit aussi faire émerger des entreprises capables de jouer un rôle majeur. Que ce soit dans l’électrolyse, ou le leadership est incontestable, la pile à combustible ou dans la production massive d’hydrogène à partir d’énergies renouvelables, le continent ne manque pas de talents. Les PIIEC (projets importants d’intérêt commun européen) sont là pour autoriser les Etats à donner un coup de pouce à ces acteurs en devenir et les aider à industrialiser. Certains d’entre eux sont aussi entrés en bourse et pourraient à terme devenir des licornes. L’Europe doit agir vite, car de nouveaux entrants très ambitieux sont prêts à investir le marché.

Plénière en français et en anglais

Plénière

#04

Industrie : une locomotive pour l’hydrogène

Si la voiture à hydrogène, le bus, le camion, et même le train marquent les esprits, les plus grands besoins à pouvoir sont au niveau de l’industrie. Les acteurs, de l’acier, du ciment, de la chimie, des engrais ou même du pétrole (raffineries) seront demain les plus gros consommateurs. Il leur faut des quantités énormes d’hydrogène renouvelable pour décarboner leurs process. Impliqués dans des projets ambitieux, ces acteurs de l’industrie vont pouvoir subvenir à leurs besoins, mais aussi venir alimenter des usages en mobilité. C’est un partenariat gagnant-gagnant qui se dessine, avec des usines adressant plusieurs types de clients, dans de gros bassins (industriels, portuaires ou aéroportuaires) ou plus localement.

Plénière en français et en anglais

Plénière

#05

Restitution des travaux des Labs

Ils auront été 300.

300 acteurs de la filière réunis pour confronter leur regard et leurs savoirs, pendant nos 3 Labs d’innovation et d’accélération.

300 acteurs réunis pour faire émerger les idées nouvelles, concrètes, mesurables et applicables à court terme.

De cette occasion unique de réunir les besoins et les expertises autour de compétences en actions, auront émergés

– des verrous à lever

– des actions à entreprendre

– des collaborations à nourrir. 

 

Les porte-paroles du Lab « Adoption », « Mobilité et infrastructures » et « Passage à l’échelle industrielle », nous livreront les résultats de leurs travaux, qui seront présentés le 9 novembre à un panel de décideurs.

 

 

 

Plénière en français et en anglais

Plénière : Grand témoin inspirant

L’Économie frugale : l’hydrogène pour faire mieux avec moins

A l’aube du 21ème siècle, au vu de la double urgence sociétale et écologique, il n’est plus suffisant de juste repenser les « business model » des entreprises. Il faut trouver un nouveau paradigme économique qui serait inclusif sur le plan social et éco-positif.

 

La bonne nouvelle est que cette nouvelle économie vertueuse est déjà émergente, surtout dans les territoires.

 

En effet, les technologies numériques, les nouvelles réglementations, le besoin grandissant de sobriété énergétique et des millions de consommateurs et d’employés issus des générations Y et Z avec une conscience sociale et écologique aiguë en quête de sens ont déjà donné naissance à l’économie frugale.

 

Une économie frugale génère une plus grande valeur—et des valeurs—pour toutes les parties prenantes d’un écosystème ou d’un territoire d’une manière très efficace, socialement inclusive et éco-durable—en utilisant moins de ressources naturelles et d’énergie et sans polluer.

 

Cette nouvelle économie de plusieurs trillions d’euros s’appuie sur 3 piliers—le partage interentreprises (B2B), la fabrication distribuée et chaînes de valeur hyper-locales, et les principes d’économie circulaire et régénératrice—ainsi que des technologies avancées telles que l’IA, les micro-usines, l’IoT et jumeaux numériques.

 

Navi Radjou montrera comment :

 

– L’hydrogène, comme un nouveau vecteur d’énergie propre, abordable, et abondante, peut alimenter cette économie frugale et la massifier

 

– Le secteur de l’hydrogène peut utiliser l’économie frugale – et ses 3 piliers – comme modèle efficace pour accélérer son propre développement